Notre essence véritable.

De nombreux textes sacrés nous éclairent sur le fait que la souffrance provient d’une séparation par rapport à notre nature profonde. Mais quelle est notre essence véritable et comment la trouver ?

Les chemins qu’emprunte notre vie nous enseignent pourtant sans relâche la direction à prendre, les choix à poser, les aspects à changer, la beauté à préserver, les rencontres à honorer, …

Je suis heureuse de vous partager ce texte d’une participante APESRA qui a retracé la quintessence de son parcours lors de la Formation de Base d’APESRA . Elle a fermé les yeux, elle a écouté son cœur et à poser l’encre de ces mots sur papier …

La danse - essence source - formation VIVRE et APESRA

A la croisée des chemins

Quand nous sommes perdus.
Quand nous sentons que nous n’existons pas.
Quand nous ne nous souvenons plus de nous-mêmes.
Quand nous nous sentons séparés, figés, anesthésiés, étrangers à nous-mêmes, exilés de la vie, coupés des autres.

Quand les autres = danger, la relation = danger, le monde = danger.
Quand nous sommes réactions, projections, masques, illusions, croyances que nous ne serons plus personne, si notre personnage disparaît.

Quand nous nous sentons vides.
Quand nous ne sentons plus rien.
Quand rien n’apaise notre angoisse existentielle.
Quand nous cherchons quelque chose, quelqu’un, que nous ne retrouverons jamais.
Quand nous croyons que nos vies n’auront plus de sens, si nous ne cherchons plus rien ni personne.

Les trésors découverts sur le chemin de la formation

Pour rétablir le contact avec nos corps nos émotions et nos besoins ;
Pour sentir nos limites, nos frontières, notre incarnation et nos mondes invisibles ;
Pour élargir la conscience de ce qui se joue en nous ;
Pour retrouver la possibilité d’être et de dire qui nous sommes sans peur ni culpabilité ;
Pour descendre de plus en plus profondément vers la source du vivant, jusque dans nos mémoires cellulaires, jusqu’à l’origine de Nous Humains ;
Pour aller là où nous ne pouvons aller seuls ;

Nous serons accompagnés.

La guérison vient du vivant

Si la prise au vivant est débranchée, la vie n’a pas de sens.
Aucune théorie ni philosophie sur l’existence humaine ne redonnera le sens de la vie.
Seule, la sensation du vivant dans nos corps, ce désir de vivre émergeant de la pulsation cellulaire, de la respiration, don de la vie, nous redonnera le sens.

La guérison vient du vivant, ce mystère qui œuvre à l’intérieur de nous.
Là où la seule réponse est ce mouvement spontané de connexion à la vie.
Là où disparaissent les croyances, les blocages, les cassures et séparations.
Nous redevenons ce monde d’élan vital que nous sommes depuis toujours

Source de vie qui traverse et libère.

Reconnexion à la Source de la conscience quantique

Et soudain c’est branché : nous appartenons au monde

Nous retrouvons la mémoire de la relation

Nous sommes Humanité depuis la source du lien

Nous sommes Flux depuis la source de la fluidité

Nous sommes Présence depuis la source de la présence

Retrouvez le détail des stages VIVRE ici

Maria Verhulst
www.apesra.org

Partagez cet article !

Articles récents

Commentaires récents

    Envie de nous rejoindre ? Une question ? Une info supplémentaire ?

    Complétez les données ci-dessous. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais