Les contes qui guérissent et enrichissent les lives « Métamorphose » du mois d’avril

Le pouvoir transformateur des contes

Les contes sont des productions de l’âme populaire véhiculant une expérience millénaire qui nous offre la possibilité de dépasser nos épreuves. Grâce à une richesse de sens, ils nous proposent une autre manière d’appréhender et de comprendre notre fonctionnement.

Ils traduisent un cheminement initiatique bien réel par des symboles chimériques. Ils éclairent les problématiques des uns et des autres par une ouverture sur notre « intériorité.

Les épreuves psychologiques s’avèrent parfois de simples péripéties spirituelles, le véritable combat étant celui qui mène à la réunification du Soi.
Si la psychologie invite l’individu à se transformer, la quête spirituelle le conduit au retournement : vivre au lieu de simplement survivre pour exister.

On n’atteint pas l’illumination en imaginant des figures de lumière, mais en portant à la conscience l’obscurité intérieure. Qui regarde l’extérieur, rêve. Qui regarde en lui-même, s’éveille.  Carl Gustav Jung

Lors des lives « Métamorphose » d’avril, Alexiane Gillis – qui nous transmet la sagesse ancestrales des contes lors de la formation Art-thérapie et rituel chamanique au service de la guérison – nous a offert des contes qui étayaient magistralement leur contenu.

REPLAY DU LIVE : FAUT-IL S’ENTOURER DE PERSONNES POSITIVES ?

Mantra du live

« Je te vois. Pour l’instant, je n’y arrive pas. Voici ma limite. »
Reconnaître nos états sensoriels, émotionnels et mentaux, nous ancre dans notre souveraineté et nourrit en conscience une relation qui inclut l’autre.

Laissons nous enseigner par le conte « le jour se lève »

Il était une fois un rabbin qui demande à son assemblée d’étudiants :
« A quel signe sait-on que la nuit se dissipe et que le jour se lève ? »

Long silence.

Un jeune homme dit : « Si l’on peut distinguer un chien d’une brebis, alors on voit, on sait.  Il fait jour.  C’est le signe.

Le rabbin fait non de la tête. « Enfants », dit-il, « cherchez plus haut.
Nouveau recueillement, murmures.

Une voix timide se risque : « La nuit, je vois deux arbres. Qui sont-ils ? Je ne sais. Le ciel pâlit, je les distingue. Là un cèdre, là un figuier. Le jour se lève.  C’est le signe.

« Non et non et non », répond le rabbin. Interrogez vos cœurs, ils savent.

On se consulte du regard, on ne sait pas.

Le rabbin dit « Lorsque vous rencontrez un visage étranger et que vous voyez votre frère, en vérité voilà le signe que le jour vient de se lever. »

REPLAY DU LIVE  – MIROIR : REFLET OU RÉALITÉ ?

Mantra du live

Rappelle-toi toujours de qui tu es réellement.
Reconnais pleinement le miroir des relations et situations car une fois intégrées, elles auront été des reflets sur ta voie d’unification et t’auront guidées vers ta souveraineté.

Laissons nous enseigner par le conte « le miroir »

Il avait essuyé un terrible orage, alors qu’il traversait une forêt. Pris au dépourvu, il avait cherché un abri et avait trouvé une misérable cabane habitée par un couple de vieilles gens. Il avait été accueilli comme un prince. Malgré leur pauvreté, les deux vieux lui avaient donné de quoi se changer, se chauffer, se nourrir, lui avait donné un lit pour dormir, sans rien lui demander en échange. Aussi, le lendemain, était-il parti en les remerciant du mieux qu’il pouvait, mais en se promettant de de revenir leur apporter un cadeau. Il avait remarqué qu’il n’y avait aucun miroir dans la maison. Il en acheta un dans la ville voisine et retourna le leur donner.

Quand il arriva, la vieille était partie, et il donna donc le cadeau au vieux. Celui-ci s’en alla ouvrir son cadeau, il n’avait jamais vu de miroir de sa vie, et en le regardant, il pensa voir là le portrait de son vieux père, et il en fut tout réjoui, réjoui à en pleurer de bonheur. Croyant que ce portrait ne pourrait intéresser personne d’autre que lui, il s’en alla le cacher dans le grenier sans rien dire à sa femme. Et chaque fois qu’il pensait à son père, il s’en allait dans le grenier contempler ce qu’il croyait en être le portrait.

Sa femme fut intriguée par ce manège. Un jour qu’il était  parti, elle s’en alla, à son tour, dans le grenier voir ce qu’il pouvait bien y cacher et elle découvrit le miroir. Elle n’en avait jamais vu non plus. Elle crut y voir tout autre chose que ce que croyait y voir son époux.

– Je savais bien qu’il me trompait, s’écria-t-elle, mais cela m’est bien égal, parce qu’elle est laide et encore plus vieille que moi !

Et puis elle n’en parla plus, mais les relations des deux vieux se dégradèrent.
Elles se dégradèrent à tel point qu’un garde champêtre qui était de leurs amis et ignorant tout autant qu’eux les objets de notre civilisation s’en inquiéta et, les réunissant, leur demanda ce qui se passait.

Les deux vieux lui montrèrent l’objet qui était à l’origine de leur discorde, et le garde champêtre, regardant le miroir dans lequel se reflétait son image, ne put que constater qu’il ne comprenait rien, lui non plus, car ce qu’il voyait lui, c’était un garde champêtre.

ART-THÉRAPIE ET RITUEL CHAMANIQUE AU SERVICE DE LA GUÉRISON

La formation thématique de juillet 2021 à janvier 2022

La formation thématique art thérapie d’APESRA propose d’utiliser des médiums tel que le dessin, la peinture, le modelage, le collage, les arts plastiques, le conte, le mouvement… et les rituels chamaniques, à des fins thérapeutiques holistiques.

À qui s’adresse la formation ?
  • Aux professionnels/praticiens/facilitateurs dans l’accompagnement, dans la sphère du développement des potentiels humains, du domaine social ou de la santé.
  • Aux personnes en désir de reconversion professionnelle
  • Une partie de la formation est organisée en stages ouverts aux particuliers en quête de guérison par l’art-thérapie.

Pour suivre ces ateliers, aucun besoin de compétences spécifiques dans les matières de l’art. Le but n’est pas la performance esthétique, mais l’expression sous toutes ses formes.

Le stage de développement personnel et spirituel de juillet 2021 à janvier 2022

Le Joyau de l’âme est un cycle de stages ouverts (indépendant les uns des autres) à tous et à toutes

Bienvenue dans ce processus rituel de guérison pour naître à soi en créant par l’art-thérapie avec le dessin, la peinture, le modelage, le collage, les arts-plastiques, le conte, le mouvement.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire : info@apesra.org

RESTONS EN LIEN

Pour être tenu informé de nos activités par email, cliquez ici

On est ensemble sur

💠 FACEBOOK
💫 le groupe public APESRA :
💫 le groupe public LE POUVOIR D’AIMER
💫 le groupe privé AIMER (réservé aux femmes – rejoignez le groupe)
💫 la page APESRA
💫 le compte de Maria Verhulst
💫 la page AKSANTI CHANNEL

💠 YOUTUBE AKSANTI CHANNEL

💠 INSTAGRAM

💠 TELEGRAM

Avec amour
Maria Verhulst
www.apesra.org

Partagez cet article !

Articles récents

Commentaires récents

Envie de nous rejoindre ? Une question ? Une info supplémentaire ?

Complétez les données ci-dessous. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais