A P E S R A

Approche Psycho-corporelle Energétique & Spirituelle
de la Relation d’Aide

 

LA METHODE APPLIQUEE AU COURS DE LA FORMATION

 

 

"La danse est l'une des formes les plus parfaites de communication avec l'intelligence infinie."  Paulo Coelho

 

UNE METHODE UNIQUE ET NOVATRICE

APESRA est une formation unique et novatrice qui englobe

par la danse, le mouvement, l’expression vocale, la musique, le son, le rythme comme moyens universels de guérison, nous apprenons les voies qui nous mènent du corps au psychique et à l’unité du Soi.

par les théories psychanalytiques, la systémique, les approches somatiques, nous abordons le volet menant du psychique au corporel.

pour accompagner l’autre avec professionnalisme, éthique et bienveillance, pratiquer des techniques ne suffit pas. Il est indispensable d'être conscient de notre propre fonctionnement psychique et de nous impliquer sur un chemin initiatique de transformation.
Alors que le développement personnel et la thérapie tentent d'apporter les conditions pour une amélioration de sa vie, une fluidité dans son système de croyance, une meilleure estime de soi, un chemin initiatique de transformation amène à l’auto-connaissance et l’éveil dans l’unification du Soi.

 

UNE METHODE QUI REUNIT PSYCHOLOGIE & SPIRITUALITE

« Un courant d'énergie que l'on envoie dans un système fait que le système s'organise
(H.J.Morowitz : le courant d’énergie en biologie)

Aujourd’hui, les neurosciences démontrent que tout est énergie. L’énergie de base est l’élan vital qui nous anime (aussi appelé Prana, Chi,…).

Dans notre corps, l’élan vital se manifeste sous la forme d’une force instinctive de vie qui se matérialise dans l’énergie sexuelle. Chez l'humain, le grand réservoir de l’élan vital se trouve donc dans son anatomie sexuelle.

L’élan vital est l’énergie qui alimente la saine agressivité, la puissance, les réponses de combat/fuite, l’expression, la séparation/individuation, la vitalité et la sexualité.

Lorsque les expressions de l’élan vital ne sont pas soutenues et qu'il n’y est pas répondu de façon adéquate, elles sont bloquées, activent le système sympathique de notre système nerveux et créent des névroses, des perversions, des angoisses,…En termes de guérison, il est donc essentiel de soutenir l’expression de l’élan vital qui n’est accessible que par des moyens qui mettent en mouvement les instincts et les forces archaïques et primales. C’est le cas de la danse.

Une évolution personnelle principalement basée sur la réhabilitation des instincts ne conduit cependant pas à la conscience. En laissant l'énergie stagner principalement dans le bas du corps, elle peut renforcer l’identification à nos désirs, nos besoins, nos souffrances, nos émotions, nos sensations, nos attachements et assimiler principalement le plaisir à nos droits intrinsèques. L’égo s’en trouve facilement renforcé dans son illusion de toute puissance.

De nombreuses techniques orientales tentent de canaliser l’énergie sexuelle vers le haut à travers notre système nerveux (kundalini) afin de permettre son expansion dans le champs spirituelle . C’est un processus d'évolution et de transformation spirituelle complètement naturel qui donne à chacun un accès égal au divin. La notion de « plaisir » et « d’identité » évolue alors vers l’expérience de la sérénité, la paix extatique, l’union et l’expression de notre essence divine.

Sous la plupart des problèmes psychologiques se cache une déficience de la capacité à se connecter à soi et aux autres.

Nous venons au monde traversés par la force instinctive de vie qui est Une et en fusion avec tout l’univers. Inscrits au cœur de cette fusion, nous n’avons pas la capacité de nous percevoir comme une personne à part entière, différente de l’autre et ayant nos propres limites. Le corollaire est que nous ne pouvons concevoir l’autre comme une personne à part entière, différente de nous et ayant ses propres limites.

Durant la formation, les situations de rencontre avec soi, l’autre, le groupe, nous permettent d’élargir la perception que nous avons de nous-même comme être unique et en interrelation.

(Sculpture de Kaitie Morou)

Nous sommes continuellement incité à être présent à nous, au cœur de notre corps, nos sensations, nos émotions, nos paroles

Par l’expérience, nous nous réapproprions cette qualité de présence à soi nécessaire à une relation qui n’a plus besoin de se fondre en l’autre ni de le contrôler pour calmer ses propres angoisses existentielles. Cela apporte la clarté sur les enjeux profonds de nos relations.

En découvrant d’autres modes de fonctionnement psychique, d’expression et d’être au monde que le nôtre, nous avons l’occasion de rencontrer notre appartenance à la famille humaine. L’instinct grégaire se réveille et nous nous y intègrons à notre rythme par le développement d’une affectivité saine réhabilitant les sentiments naturels de fraternité, et de compassion.

La reconnaissance de l’autre dans sa différence, c’est-à-dire « l’ altérité », n’est plus quelque chose à conquérir mais redevient une capacité saine, nourricière et naturelle qui émane des profondeurs du coeur.

Seule l’ignorance maintenue par les barrières de l’égo nous tient à distance de notre nature véritable qui est Unité et Amour.

Lorsque la danse devient méditation, prière, transe (dans le sens de « passage »), elle nous connecte à ce point très profond qui est notre centre. C’est la source à partir de laquelle nous pouvons voyager le long d’un axe qui relie sexualité, affectivité et spiritualité.

Vivre cette expérience intense et numineuse (au sens de Rudolph Otto et C.J. Jung), nous fait prendre conscience que cette source jaillit des profondeurs des strates d’un inconscient transpersonnel en dépit de nos blessures psychologiques, nos blocages, nos croyances. Nous sortons de la dualité, de l’illusion de la séparation dont se nourrit l’égo et expérimentons au plus profond de nos cellules, notre corps, notre coeur l’état de Totalité, du grand Soi.

Nous sommes saisis par la découverte que tout est « déjà là », que notre nature véritable est Amour et Paix et que nous portons un potentiel sacré de sagesse et de créativité.

Émaner ce potentiel sacré et se libérer des barrières de toutes les couches des inconscients (corporels, personnels, collectifs, transpersonnels) qui l’emprisonnent est le sens même de la vie humaine. C’est sur cette voie que la formation APESRA a pour vocation de nous accompagner, par une formation théorique et «pratico pratique » intensive qui mène à l’expérience du Soi et de l’Unité.

(Sculpture de Kaitie Morou)

 

UNE METHODE INTEGRATIVE

APESRA est une approche intégrative qui inclut diverses méthodes s’enrichissant l’une l’autre :

Analyse transactionnelle
Biodanza
Bioénergie
Chamanisme
Chant vibratoire
Chant harmonisant
Danse-thérapie
Danses Sacrées amérindiennes, afro-brésiliennes, africaines, orientales
Danse soufi
Dynamique de groupe
Eutonie
Hypnose ericksonienne
Méditation
Méthode Feldenkrais
Modèle relationnel neuro-affectif
Musicothérapie
Pleine conscience
PNL (programmation neuro-linguistique)
Psychanalyse freudienne
Psychanalyse jungienne
Psychodrame
Psychothérapie humaniste
Qi-gong
Respiration totale
Somatic experiencing
Tai-chi
Tantra
Technique Alexander
Technique Energétique Andine
Techniques d’entretien et d’écoute
Techniques du toucher
Théatrothérapie
Thérapie humaniste
Thérapie systémique
Thérapie transpersonnelle
Toucher énergetique
Transe chamanique
Transe de régression
Travail de la voix
Travail émotionnel
Visualisation