A P E S R A

Approche Psycho-corporelle Energétique & Spirituelle
de la Relation d’Aide

 

POUR NOUS CONTACTER

 

« L'âme du philosophe veille dans sa tête, l'âme du poète vole dans son coeur, l'âme du chanteur vibre dans sa gorge, mais l'âme du danseur vit dans son corps tout entier. » Khalil Gibran

 

La formation APESRA est géré par le
Centre 77 asbl
Rue de la station 75-77
7060 Soignies - Belgique
Téléphone :   +32 67 33 60 85

Maria Verhulst
E-mail :  info@apesra.org

Pour les questions administratives et l’inscription,
Françoise aura plaisir à vous répondre

Françoise Berry
E-mail :  admin@apesra.org
Tél : +33 604183191

 

LES INTERVENANTS

 

Maria Verhulst

Créatrice et co-directrice d'APESRA (Approche Psycho-corporelle, Energétique & Spirituelle de la Relation d'Aide), elle est initiée à la transe médiumnique, la guérison et la danse chamanique.

Licenciée en sciences commerciales et financières, elle est également conférencière, maître Praticienne en PNL, formée en hypnose, psychodrame, théâtrothérapie, spécialisation en psychopathologie.

Co-créatrice de la formation Processus Rituael avec Philippe Lenaif, Co-directrice de l’école de Biodanza SRT de Soignies, professeur didacte de Biodanza et créatrice du concept "chemin de transformation & de conscience par la Biodanza", elle anime des ateliers en Europe, Afrique et Amérique Latine.

Philippe Lenaif

Co-directeur d'APESRA (Approche Psycho-corporelle, Energétique & Spirituelle de la Relation d'Aide),est ingénieur et a travaillé à temps partiel comme chef de projet dans un grand groupe international.  
Formé à la psychanalyse et à l'hypnose eriksonienne, il est Maître Praticien en PNL.

Musicien, chanteur, initié comme Percussionniste Sacré dans la tradition médiumnique d'Umbanda au Brésil, il est passionné de transe, d'états modifiés de conscience et de guérison chamanique.

Professeur Tuteur Didacte de Biodanza, directeur de l'Ecole de Biodanza SRT de Soignies, créateur de l'extension "Le Coeur de la Transformation", co-créateur de la formation Processus Rituael avec Maria Verhulst, il anime des ateliers de Biodanza, de Chamanisme et de transe un peu partout en Europe, en Amérique Latine, en Polynésie ainsi qu'en Afrique du Sud où on le surnomme "The Wild Man of Europe".

Il est l'auteur d'un récit autobiographique initiatique en trois volets parus aux éditions du Souffle d'Or ainsi que du CD "Tribute to the Ancestors".

Anne Françoise Gillain

- Psychologue en PMS : suivi psychologique des élèves, tests d’orientation, de motivation d’intelligence. Entretiens familiaux.
- Psychologue en hôpital psychiatrique :. Travail clinique dans des unités d’admission pour hommes et femmes. Entretiens thérapeutiques avec les patients souffrant de pathologies psychiatriques lourdes ( psychoses , bouffées délirantes, troubles bi-polaires, dépressions sévères,…). Suivi psychologique et relation d’aide aux patients, et mise en place d’un travail de psycho-éducation et de réhabilitation des compétences sociales
- Chargée de cours en psychologie, psychopathologie dans différentes écoles supérieures auprès d’assistants sociaux, éducateurs spécialisés, aides soignants et familiaux.

Julio Alcubilla

est né en Espagne, en 1952, avec la singulière capacité de manier les flux et canaux énergétiques. Il cherche continuellement à travers toutes les civilisations, les techniques et outils les plus simples et les plus efficaces pour mieux vivre avec notre entourage.

Pendant les années 90, il entre en contact avec la culture mystique-énergétique andine des Q’eros (derniers descendants directs des Inkas) au Pérou, en s’initiant et en travaillant avec le prêtre andin et anthropologue Juan Nunez del Prado et les maîtres de Q’eros (p.e. Don Mariano, Don Apasa, Don Manuel Quispe, DonTurpo)

Parallèlement, il explore l’univers chamanique de la forêt amazonienne, en vivant avec des chamanes indigènes Shipibo-Conibos et s’initie à leurs rituels. Il arrive ainsi à découvrir d’autres sources de guérison et de développement spirituel.

Julio Alcubilla enseigne l’art de manier l’énergie en Amérique Latine, en Espagne, en France et en Belgique.

Philippe Woitchik

Le docteur Philippe Woitchik est psychiatre et psychothérapeute responsable de la consultation d'ethnopsychiatrie au CHU Brugmann à Bruxelles et à l’hôpital psychiatrique « Les Marronniers » à Tournai.

Roger Fiametti

Après un Graduat de kinésithérapie à E.P.S.K.E. (Enseignement provincial supérieur de kinésithérapie et ergothérapie) à Liège où il a été récompensé par de nombreuses distinctions, Roger Fiammetti poursuit sa voie en obtenant un D.O. en ostéopathie à la B.E.L.S.O. (Belgian school of ostéopathy) à Namur et Charleroi.

Près de vingt années de pratique d’ostéopathie lui ont permis de déterminer avec précision les zones du corps et leurs correspondances émotionnelles et de mettre au point une technique qui détecte et élimine les noeuds tissulaires associés à des chocs émotionnels : l’ostéopathie somato-émotionnelle.

Parallèlement à ses consultations, Roger Fiammetti, intervient dans le cadre de formations pour les P.M.S. (psycho-médico-sociaux) dans l’enseignement libre et est membre du jury de mémoires à l’E.P.S.K.E.

Egalement conférencier, il est souvent invité à faire part de ses recherches tant auprès du grand public qu’auprès de praticiens de la santé (chirurgiens dentistes, orthodontistes...)

Il est l’auteur de nombreux livres sur le langage émotionnel du corps.

Sandrine Guise

Après des études de théâtre au Conservatoire de Bordeaux, à la Comédie de St Etienne en France et à l'INSAS à Bruxelles, Sandrine Guise crée sa compagnie et met en scène des spectacles où elle explore le répertoire classique et contemporain.
Elle envisage le texte comme un terrain de jeu, possédant son univers propre, avec ses règles - à transgresser ou non. Un terrain à explorer dans un dialogue constant où il ne s’agit pas de s’approprier l’autre mais de jouer avec lui et d’ouvrir ce jeu au spectateur.
Un spectacle ne correspond ni à un débat d’idées, ni à un sondage d’opinions, mais à une proposition : mettre en jeu, en son, en corps, en image les questions de notre monde, celles de notre existence avec les autres. La possibilité d'en appréhender ses limites, ses éblouissements, ses gouffres.
Sandrine associe différents médiums artistiques dans son travail théâtral tels que la danse, la vidéo et le son.
Elle s'investit dans des projets de performances avec d'autres artistes d'horizons multiples.

Sandrine donne aussi des cours de théâtre et des stages de prise de parole en public : « Parler en public, c’est être vu, regardé, observé. C’est aussi être écouté pour être entendu. Toute personne qui prend la parole en public est confrontée aux mêmes difficultés que l’acteur en scène. »

D'autres intervenants à venir ...